05/06/2009

Une flic dans le pétrin / Thérésa Schwegel

Soir de relâche. Samantha Mack , une flic de Chicago d'origine irlandaise, reçoit un coup de fil lui demandant de remplacer au pied levé l'un de ses collègues porté pâle. Elle ne raffole pas des patrouilles, mais elle accepte. On pourrait lui rendre la pareille un jour. Seulement en arrivant au poste, elle apprend qu'elle va faire équipe avec Fred Maloney, son ex. Fred l'a quittée des mois plus tôt pour se marier avec Deborah, une pimbêche de service. Sam a beau avoir la peau dure, la pilule s'est tout de même avérée amère. Mais elle prend sur elle, consciencieuse jusqu'au bout. Et puis Fred a toujours eu le don de la mettre à l'aise.

Ce soir là, les deux flics pénètrent dans une maison où, selon un indic, ils pourront serrer Trovic, un pédophile à qui ils ont déjà eu affaire. Coups de feux échangés. Sam est blessée. Fred reste sur le carreau. Leurs supérieurs étouffent l'affaire, concluent à un accident. C'est assez mal vu qu'un flic abatte son coéquipier : les balles retrouvées sur Fred proviennent de l'arme de Sam. Jalousie ? Vengeance ? Coup monté ? Tout est possible. Les souvenirs de Sam sont flous, pervertis par des cauchemars au moment de son réveil.

Les impressions sont multiples à la lecture de ce polar. On se familiarise assez vite avec la personnalité de Sam, femme flic au caractère bien trempé - pas que dans l'alcool - qui, on le sent, a bataillé dur pour se faire accepter d'un corps de police à dominante masculine. Le début est prenant, on se laisse séduire. Thérésa Schwegel plante son décor et son intrigue de manière efficace, jusqu'à la mort de Fred où les doutes assaillent son héroïne.

La suite est un peu plus laborieuse. On a la sensation de tourner en rond devant des scènes répétitives. Le style et la voix, pas loin de me rappeler Les Infiltrés de Martin Scorsese, permettent pourtant d'aller au-delà. Et l'on fait bien car le récit repart sur les chapeaux de roue.

Voilà, c'est comme une habitude avec les polars, je m'arrête avant d'en dire trop. Au final, une chose est sûre. Après avoir apprécié Une flic dans le pétrin sans pour autant le considérer comme un polar "important", je vais surveiller d'un oeil attentif les prochaines parutions de Thérésa Schwegel. Ce serait dommage de passer à côté de bons livres. J'ai dit "bons" ? Allez n'ayons pas peur des mots : d'un chef-d'oeuvre à venir. Ce ne serait pas étonnant qu'elle en ponde un un jour.

Une flic dans le pétrin, Thérésa Schwegel, traduit de l'américain par Thierry Pitel, Actes Sud (Actes noirs), 382 p.

4 commentaires:

Manu a dit…

Je prends note du titre si jamais ça paraît en poche :-) C'est tentant, pas tout à fait le genre que je lis habituellement, mais si tu dis que c'est très bon, je suis preneuse.

BiblioMan(u) a dit…

Salut Manu. Content de voir que tu as toujours le temps de lire ces petit chroniques;O) Félicitations, au fait... Mais non, il n'est pas très bon. Il se laisse lire comme un polar agréable mais c'est vraiment une auteure à surveiller.

Les habitants de l'Avenue a dit…

j'ai lu ses 2 livres publiés chez Actes Sud, et pour moi ça fonctionne très bien !

BiblioMan(u) a dit…

Je vois souvent passer le second au boulot et régulièrement je me dis : "tu devrais le prendre"... sans le faire et je ne m'explique toujours pas ça !